Réaction de Dominique FURNE aux déclarations de Mme Sandrine ROUSSEAU

Dominique_Furne-150x150

Sandrine Rousseau prend aussi les femmes du conseil municipal pour des potiches, au mieux des faire-valoirs !

De quel droit se permet-elle de tels jugements péremptoires sur l’une ou l’autre ?

S’occuper de culture et de communication serait moins « noble » que de s’occuper des finances ?

S’occuper de l’état-civil et des mariages serait dévalorisant ?

S’occuper des bébés ou de la petite enfance, n’est-ce pas la même chose ?

Qu’est ce que c’est que ce sexisme « à la petite semaine »… C’est elle qui est sexiste !

Elle ne connaît rien de notre travail d’élues, encore moins de nos engagements réels ( nous ne sommes pas comme elle, parachutées ) pour une ville que nous aimons, que nous voulons voir rayonner.

Nous aimons ce que nous sommes : présentes sur le terrain et à l’écoute de tous. Sandrine Rousseau, au lieu de critiquer, prenez-en plutôt de la graine !

Dominique FURNE

Adjointe au maire