Intervention de G Caudron sur le Budget 2016 de la MEL

Dans le contexte actuel national et international plus que difficile, personne ne pouvant le contester, le budget de la MEL qui nous est proposé répond au mieux à la problématique de s’y adapter sans augmenter les impôts tout en tenant largement nos engagements.

 

C’est pourquoi le groupe RC, membre de la majorité de notre conseil de la MEL, votera ce budget en en félicitant le Président, son premier vice-président aux finances et nos services communautaires.

 

Ceci ne nous empêche pas de nous interroger sur les baisses annoncées des  crédits en investissement et en fonctionnement dans les domaines du logements, de la politique de la ville, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, sur la hausse de 3%  des frais de personnel, la hausse  de 9 % des charges communes, et les baisses répercutées des dotations aux communes.

 

J’imagine ce que mon opposition Villeneuvoise  dirait si mon budget villeneuvois affichait  ces  pourcentages…

 

J’entends bien que c’est « le jeu politique » mais face aux périls qui s’annoncent en 2017 j’espère que les oppositions communales de gauche comme de droite sauront « changer de logiciel ».

 

Alors oui, en partageant les graves inquiétudes pour l’avenir et en nous félicitant pour le sérieux de notre travail collectif sous la conduite d’Alain Bernard, nous voterons le budget 2016 de la M.E.L, en esperant comme dans toutes les communes à des degrés divers que les nuages qui s’accumulent sur l’horizon 2017 ne déclencheront pas des orages et des tempêtes susceptibles de nous mettre à mal.

 

Là encore c’est l’union de toutes nos forces politiques qui nous permettra de traverser au mieux ces graves et violentes turbulences ; c’est aussi le sens de notre vote aujourd’hui d’un budget 2016 parfaite illustration de l’accord majoritaire au sein de la MEL.

Gérard CAUDRON le 18 décembre 2015.