Les droites et la fiscalité … des promesses à la réalité

Alors que la majorité de droite du département a été élue en 2015 sur un programme promettant une baisse des impôts,

alors qu’elle a déjà considérablement réduit les services rendus à la population et les subventions à de nombreuses structures sociales, sportives et culturelles,

alors qu’elle ne cesse de proposer des baisses d’impôts quand ses élus siègent dans l’opposition communale, départementale ou régionale… la majorité de droite du département du Nord vote une hausse de la taxe foncière de 25,8 % !

Cette mise devant le fait accompli, pour nos concitoyens, souligne l’incapacité des droites à tenir un discours cohérent et sincère selon qu’elle siège dans une majorité ou dans l’opposition.

 

Ainsi, lors du dernier Conseil Municipal de Villeneuve d’Ascq, alors que les élus de la majorité votaient un budget rigoureux, une nouvelle fois, comme depuis 10 ans, sans augmentation de la fiscalité locale, et tout en confortant les services rendus à la population, l’opposition de droite UMP-LR, exigeant une baisse de 2% de nos taux d’imposition communaux, refusait de voter ce budget.

Du discours à la réalité,

du symbole à ses décisions sur le terrain … la différence est grande.

 

Espérons quand même que les 100 millions de recettes supplémentaires prélevés sur les citoyens avec cette spectaculaire envolée de l’imposition départementale conduira le département du Nord à ne pas se désengager davantage auprès des communes, des CCAS (centre communal d’action sociale) et des nombreuses structures qui animent nos territoires.

 

Nous redoutons hélas que, là aussi, le décalage entre les discours et les réalités soient particulièrement importants…. On en reparlera sans doute bientôt.

 

Sylvain Estager

Adjoint aux finances et à la commande publique de Villeneuve d’Ascq